La protection est un rituel souvent utiliser en phase préparatoire à la méditation, une cérémonie ou un rituel. En fait cela n'est pas nécessaire, car toute création de Dieu est Lumière, est Dieu Lui-même.

A partir du moment où on croit en un phénomène (le mal par exemple), on ouvre une porte par laquelle l'énergie correspondante peut entrer. Prenons l'exemple de l'encodage de l'ADN: les personnes qui y croient se mettent en situation "d'ouverture" par rapport à la puissance lumineuse de leur aura. Ils permettent inconsciemment que d'autres entités puissent agir sur leur aura car ils nourrissent l'idée que cela est possible. Ne pas y croire et ne voir que Lumière en toute création c'est ne pas se disperser et permettre de renforcer sa Lumière par l'Amour.

La notion de "protection", connexe à la vision dualiste du monde, n'existait pas chez les améridiens car le bien et le mal n'était pas dans leur facon de penser. Les Améridiens ont dévelopés leur croyances à partir de l'observation de la Nature. Selon eux, la Terre Mère aime tous ses enfants de la même manière. Il n'y a pas de jugement de bien et de mal. Comme la nature le lui enseignait, l'indien sage ne jugeait pas et acceptait toute chose comme faisait partie d'un Tout.

Lorsque l'Eglise arriva avec les colons, il fut expliqué qu'il exitait un Dieu pour lequel il fallait être bon pour être aimé et pardonné. Un enseignement aux antipodes de leur observation de la Nature...

Mis à jour ( Lundi, 17 Août 2009 15:59 )